mardi 29 décembre 2009

5 semaines; la tête à 160 km/h!

Comment je me sens?

Fatiguée, épuisée, affamée, lolll!

J'ai encore peine à croire que ça y est, comme si mon corps me jouait des tours, qu'il me faisait une mauvaise blague... Si ce n'était pas de ce manque total d'énergie qui me gruge, je me dirais que tout est comme avant! J'ai une pensée fugace qui passe à la vitesse de l'éclair une fois de temps en temps: «Hé! c'est vrai, je suis enceinte»! Lolll!

On dirait que le temps s'est arrêté ou du moins qu'il file au ralenti... J'attends l'appel de la sage-femme, ça va concrétiser un peu le tout!

Je fais le décompte de ce qui manque, je pense aux vêtements que j'ai donné croyant que ma famille était terminé (sic!), aux babioles qu'on devra racheter et à celles que nous ne rachèterons pas, faute d'utilisation et d'utilité! Je pense à mon prochain kit de couches de coton, à la chaleur qu'il me faudra traverser (guulp!), aux saines habitudes que je commence déjà à mettre en place (dixit les cigarillos, le verre de vin, le Bailey's et les 6 cafés par jour, bonjour les tisanes de framboisier, le lait écrémé et les légumes, lolll!)...

Je pense aux choses que je m'étais promis de faire enceinte de Coco E et que j'ai laissé de côté... Je pense à mon ptit amour qui deviendra grand frère et ça me fait monter les larmes aux yeux; j'espère que sa transition se fera en douceur, sans heurt...

Bref, je ne fais que ça, penser ces derniers jours! Je peux bien passer mes après-midi à dormir pour récupérer, lolll!

Alors voilà! C'est parti pour un 9 mois à saveur hebdomadaire; qui m'aime me suive!

Hop mama

Dis maman...

«Dis maman, quand est-ce qu'il arrive le bébé?»

Bien, pas tout de suite ma cocotte, il faut passer l'hiver, le printemps et presque tout l'été!

«Aaaaahhh...»

«Dis maman, il est gros comment le bébé?»

Comme une tête d'épingle, mon loup, vraiment minuscule!

«Aaaaaaahhhh...»

«Dis maman, nous on aimerait bien avoir une tite soeur pour lui faire des couettes et jouer avec elle!»

Ce n'est pas moi qui décide mes chéries, un beau bébé en santé, c'est le plus important, non?!

«Oui oui, (avec un léger soupir...)»

«En santé d'accord, mais pas un autre ti-frère stp! Les 2 que j'ai en valent déjà 4!»

Ben là, ils sont adorables tes frères!

«Ouais ouais...»

«Dis maman, on peut regarder le livre pour voir comment le bébé est rendu?»

Bien sûr mes amours, mais bon, pour le moment, vous ne verrez pas vraiment le bébé, lolll!

«Hé Coco E, maman a un bébé dans son ventre!»

Meeeeeee non, n'a pas bébé dans le ventre maman, 'garde (en poussant sur mon ventre avec son ptit doigt)! Yé en haut le bébé, fais dodo dans mon yi (faisant référence à une poupée)»

Lollllll!

Voilà en gros le résumé des nos conversations quotidiennes; il sera long ce 9 mois, lolll!

dimanche 27 décembre 2009

Blog vide et bedon plein!

Vraiment mort ici ces derniers temps, j'ai subi le syndrome du blog blanc!

J'ai réussi à sombrer dans ce que j'évitais comme la peste; la routine!!! Les journées se ressemblaient et je n'avais rien à raconter! Mais j'ai nourri mon blog d'homeschooleuse d'une manière assez régulière :O)

Parlant d'école à la maison, ai-je dit ici que Coco A était revenu sous notre toit? Il a terminé cette semaine et poursuivra avec nous dès janvier :O))) Petit détour de 4 mois à la Poly pour finalement apprécier davantage le confort douillet du domicile! ;O)

C'est la frénésie des Fêtes ici, les enfants passent leurs journées à jouer à 10 000 jeux, y'a de la joie dans l'air! 2009 n'ayant pas été facile, nous avions vraiment besoin de temps de qualité en famille!

J'ai fermé The Bizzness pour 1 long mois, question de refaire le plein de ce côté ici, oufff!

J'ai terminé l'Uni sur les rotules, pleurant lorsque j'ai embarqué dans la voiture suite à mon dernier examen, lolll! Je ne veux même pas entendre parler de la prochaine session, gimme a break, lolll!

Cette fin d'année a vraiment été surprenante; nous avons été fort agréablement surpris de tous bords tous côtés à un point où je commence à croire aux miracles de Noël, wow! Vraiment, j'y repense et j'en ai la chair de poule...

Et par-dessus tout ça, la cerise sur le sundae: y'a une poussière de bébé dans mon bedon...!

:ODDDD

Un 6e petit Hop, une 6e version miniature de l'Homme, au féminin ou au masculin, lolll!; un Coco F attendu pour septembre 2010!!!

Que la vie est belle et que nous sommes choyés par elle... Malgré les aléas, les difficultés, les remises en questions, les différences qui pèsent lourd quelques fois, je crois sincèrement qu'on fait partis des privilégiés... 6 enfants, l'école à la maison, pas de passages en garderie, 14 eme année de bonheur, 5 ans de mariage, la santé pour tous... Que demander de plus? Peut-être moins regarder l'herbe du voisin et profiter encore plus de ce que la Vie nous apporte :O)

Hop mama, x6 qui aura bien des pages de blog à remplir ;O)


vendredi 20 novembre 2009

Nomades sédentaires

«Aaaaah comme la neige a neigé, ma vitre est un jardin de givre...»

Maudit qu'il fait frette chez nous! L'enfer! Je me lève certains matins avec des envies poignantes de déménager et d'autres, avec un refus total de seulement juste y penser! C'est que rendu à la gang qu'on est, un déménagement, c'est une mauzusse d'organisation! Et nous faisons partis des parents qui ont misé sur la famille avant tout, avant la carrière, les trophées, les promotions, le salaire et l'avancement; résultat, nous sommes locataires encore, comme dans nos jeunes années ;O) Mais bon, on loue une maison maintenant, on a quand même avancé un peu, lolll!

Y'a des matins, comme ce matin, ou bien que je sois complètement gelée, je ne m'imagine pas une seule seconde partir à la conquête du prochain endroit qui nous abritera, faire bonne figure devant les proprios, ne pas crier sur les toits le fait que nous avons 5 enfants, faire la fine, la belle, donner la patte, bref, vous comprenez!

Pour le moment, mis à part le givre dans mes fenêtres, on est bien! Nos ennemies à 4 pattes ne sont pas revenues (elles ont du se donner le mot!) et notre proprio est au loin en Alberta, à tenter de faire fortune! Mais suffit qu'il décide de revenir en juillet pour que ciao goodbye, on se remette à chercher... Beurk!

Y'a des matins, comme ce matin où ça me pèse lourd rien que d'y penser...

Et c'est dans des moments comme ça qu'il me vient des envies de partir au loin, lolll! Genre au Mexique, en Afrique; voyage sac à dos avec les enfants, découverte du monde en mode nomade... Wow!

Oh tiens! Mon côté rationnel vient de me rappeler à l'ordre ;O) Vraiment gossant celui-là... Plus je vieillis, plus il s'impose et plus j'abdique :O(((

Mais ce serait un mauzusse de beau trip! En plein notre genre :O)

dimanche 1 novembre 2009

Après Supernanny, voilà Supermommy!

J'ai l'impression de courir après le mythe de la supermaman, même si je sais à quel point il faut s'en tenir éloignée! Je vis de grandes introspections présentement; je n'ai qu'une envie, rester près de mes enfants, avoir davantage de temps pour leur faire l'école à la maison, optimiser tout ce qui tourne autour de la Bizness et éteindre ce petit feu qui tente de prendre et me donne des micro-envies d'un 6e petit ;O)

Trouver l'équilibre entre mes désirs de femme et mes besoins de mère est une quête éternelle; j'ai l'impression de rechercher l'épée du roi Arthur ou le trésor d'El Dorado!

Je voudrais tout faire en même temps, tout réussir, avoir de l'énergie pour 10... Si je pouvais enfiler ma cape et mon supercostume tous les matin, je suis certaine que j'y arriverais! Une petite pincée de magie par ici, un brin de mysticisme là et voilà! le tour serait joué!

En attendant de trouver une cabine de téléphone juste pour moi (rêve inaccessible, je sais, quand on pense à la difficulté de juste aller aux toilettes toute seule!) afin que je puisse m'y changer en toute rapidité, je porte mon badge S.A (Supermaman Anonyme) et je recherche mes semblables afin de me sentir mieux ;O)

mercredi 28 octobre 2009

Pour faire comme tout le monde... différemment!

Parlons vaccins et grippe H1N1! Non, mais c'est fou comme on se sent à part quand on parle d'autres choses ;O)

Mais bon, je ne m'étendrai pas en long et large sur les raisons qui ont motivé mon, notre choix de non-vaccination; elles ne regardent que nous! Toutefois, j'ai envie de vous parler de petits trucs efficaces mis en place ici (notre vaccin maison quoi!) pour soigner la grippe et renforcer le système immunitaire, parce qu'il ne faut pas l'oublier, avant H1N1, il y a le mot grippe ;O)

Et qu'une grippe, peut importe les lettres de l'alphabet qui la compose, c'est plus rough qu'un rhume, mais ça se soigne... Et ça se prévient aussi! Que même si c'était une grippe Z8C9 (Bingoooo!), il suffit de ne pas s'en occuper pendant quelques jours, de laisser la fièvre monter, les difficultés respiratoires s'installer et de laisser le système immunitaire en manger une shot pour que comme toute personne normalement constituée, on se retrouve à l'urgence en grand danger... Ceci étant dit, la grippe tout court, non surveillée, peut être mortelle; la grippe A l'est davantage, davantage foudroyante, mais il ne faut pas oublier que ce n'est pas une attaque du type ACV ou crise cardiaque; on peut la soigner si on n'attend pas trop longtemps. Oui oui, c'est Santé Canada qui l'a dit!

Qui dit immunité affaiblie, dit mesures préventives pour garder son système au top. Pour ça, l'ail et l'échinacée ont fait leurs preuves depuis la nuit des temps. Naaaa, l'ail et l'échinacée ne guérissent pas la grippe, ni la grippe H1N1! Mais ils permettent de garder ses petits soldats à un niveau qui ferait même reculer Hitler ;O)

À cette étape, personne n'est malade encore; on ne fait que se donner des outils pour tenir les microbes loin, quels qu'ils soient...

Étape suivante, on est malade :O( Nez qui coule, yeux larmoyants, toux, un peu de fièvre... La totale quoi! On décongestionne avec de l'eucalyptus, c'est fou qu'on ça marche ça! Ça débloquerait même un éléphant avec la trompe nouée! On tousse? La cataire est la plante médicinale par excellence pour calmer les quintes de toux... On neutralise les microbes avec de l'hydraste, le plus puissant antibiotique naturel existant, tout en continuant de prendre nos doses d'ail (parfait pour Halloween et Dracula ;O) Petite fièvre? On aide le système à transpirer et se débarrasser de ses cochonneries en se tapant des tisanes d'achillée millefeuille; sueur garantie!

On ajoute à ça les capsules de yogourt (probiotiques naturels géniaux pour booster l'immunité) et la vitamine C, parce que c'est connu, c'est un anti-grippe et un anti-rhume des plus efficaces!

Et on observe, on reste proche, on se protège et on ne relâche pas d'une miette tout ce qui tourne autour du système immunitaire: pour nos malades, c'est ce qui leur donnera la force de passer au travers, pour nous, c'est ce qui nous évitera de passer par là!

La fièvre ne descend pas, la toux ne diminue pas? On n'attend pas 3 jours et on file à l'urgence, avec un masque siouplaît ;O)

Voilà MA façon de mettre toutes les chances de notre côté! Vous voulez me pitcher des tomates? Allez-y fort, c'est plein de vitamines C ;O)

Non, je ne banalise pas, pas du tout; c'est juste que je suis contre les bombes pour régler les guerres... Que quand y'a un signe de piastres au bout d'une idée impliquant la vulnérabilité des gens, ça me donne la nausée et que je trouve que ça perd un peu de crédibilité; yienqu'un peu, un ptit tantinet... Que pour moi, guérir le mal par le mal, ça me dit rien qui vaille; la loi des similitudes, j'y adhère homéopathiquement parlant seulement... Scrapper un système si parfait en l'annihilant à petites doses selon un calendrier pré-réglé, bonifié de petites doses supplémentaires ça et là au fil du temps, ça me dit rien qui vaille non plus; pour les traitements de chimio c'est une chose, pour la peur, c'est en une autre...

Hop mama qui cherche comment apprêter ses tomates...

dimanche 25 octobre 2009

Le désir d'enfant

Il y a eu un article dernièrement sur les raisons qui font qu'on a des enfants, sujet relativement tabou aujourd'hui: on ne fait plus d'enfants pour avoir de l'aide dans les champs, on n'en fait plus par respect de la religion (m'enfin, pour la majorité des couples) ni parce que les moyens contraceptifs n'existent pas... On en fait pourquoi alors? Parce qu'on est égoïste et qu'on veut un enfant à aimer, à materner? Parce qu'on veut combler un besoin, se sentir «complète»? Parce qu'on tente de sauver notre couple? Parce qu'ainsi va la vie et qu'il est impensable pour nous de faire autrement? Parce qu'on en a eu un, qu'on a aimé «l'expérience» et qu'on a eu envie de la répéter? Parce que c'est notre destinée? Parce que c'est une façon de concrétiser l'amour de notre couple? Parce qu'on est tombé enceinte sans le prévoir et qu'on accepte parce qu'on ne peut faire autrement? Parce qu'on aime tellement nos petits qu'on veut aimer encore ainsi? (reviens un peu à la notion d'égoïsme plus haut mentionnée) Ayayaye!

Est-ce qu'on a besoin d'avoir une raison? Lolll!

Une copine virtuelle a trouvé sa réponse dans les écrits de Milan Kundera:

«Avoir un enfant, c'est manifester un accord absolu avec l'homme. Si j'ai un enfant, c'est comme si je disais : je suis né, j'ai goûté à la vie et j'ai constaté qu'elle est si bonne qu'elle mérite d'être multipliée.»

Magnifique, non?

Je crois sincèrement que c'est de là que vient le désir d'enfant... Mon propre désir en tous cas! Et en adhérant à cette superbe philosophie, comment fait-on pour éteindre ce désir? Ça c'est une autre question à laquelle j'étais certaine d'avoir trouvé une réponse... Réponse très rationnelle il va sans dire, mais on s'accroche à ce qu'on peut, lolll! Jusqu'à ce que ça commence à être moins accrocheur...

J'ai goûté à la vie et malgré ses difficultés, je la trouve si bonne que j'ai décidé de la multiplier... 5 fois plutôt qu'une... Et il m'est en ce moment très difficile de ne pas la savourer à nouveau ;O)

Ainsi entourée, je n'ai d'autres choix que de la trouver belle cette vie! Et j'ai espoir en l'Homme, utopique je sais ;O) Je crois en mes enfants et en ce qu'ils pourront apporter à la société de demain... Je ne mets pas l'avenir entre leurs mains, mais je sais qu'à quelque part, dans des années d'ici, il y a aura 5 adultes parmi tant d'autres qui trouveront à leur tour que la vie est bonne... Du moins je l'espère...

Profond ça pour un dimanche matin ;O)

vendredi 16 octobre 2009

De tout et de rien

Je suis en panne d'inspiration ces derniers temps, ne sait trop ce que je pourrais bien raconter... Mon quotidien est bien tumultueux, mais quand même un peu ringuard!

L'université, les travaux de mi-session (je ne veux même pas en parler, non niet nada!); les enfants qui ont le tour d'avoir des surplus d'énergie quand les parents sont en baisse drastique; les filles qui parlent tout le temps, sans arrêt, incessamment, inlassablement, continuellement (merde que ça placote des cocottes, my goooood! Une virée en auto devient une migraine garantie... Ras le pompom de leurs petites voix aigues, qu'elles augmentent de 2 crans pour jouer aux stars ou aux princesses!); le froid qui s'installe et la maison qui nous rappelle à quel point elle n'est pas faite pour l'hiver;l'éternel règlement (ou l'espoir de règlement) des factures; le couple qui tente de se trouver une toute petite mini place dans tout ça, là-bas dans le coin, derrière tout le reste, tentant de ne pas trop manquer d'air, de ne pas trop étouffer; l'ado en début de crise d'adolescence, qui, malgré ses superbes bouclettes et son regard innocent, me fait friser le poil sur les bras trop souvent depuis quelques semaines; le mini-grand qui vient de fêter ses 10 ans (plus que 3 sous la barre des 10, on va y arriver!) et qui n'a pas encore perdu la torpille qu'il avait dans derrière à sa naissance (toujours en mission celui-là, à courir à gauche et à droite, à spinner sur place avant chaque move, comme un Pierrafeu sur le point de s'élancer!) le bébé, qui, bien qu'adorable, charmeur, attendrissant, est foutument épuisant, lollll!

Bref, la vie tourne à 100 à l'heure et je réalise que je devrais prendre davantage le temps de venir rien raconter comme présentement... Ça fait du bien de n'avoir rien à dire ;O)

mercredi 30 septembre 2009

Rebelle ;O)

À l'urgence hier:

- «Carte d'hôpital mme svp.»

- «Il n'en a pas, jamais eu, jamais venu ici ni ailleurs. Né à la maison ;O)»

- «Est-ce qu'il est à jour dans ses vaccins?»

- «Non.»

- «Non, pas à jour?»

- «Non, pas de vaccins. Aucun.»

- «Je parle des vaccins 2-4-6 mois et plus; vous parlez de ceux-là aussi?»

- «Oui oui, jamais vacciné, jamais malade, toujours allaité à 2 ans 7 mois.»

- «... D'accord.»

Moi dans mon for intérieur:

- Ha ha ha! Bien oui, ça existe des bébés en santé en dehors du système ;O)

Avec un ptit sourire de fierté en prime ;O)

Une mama bien ancrée dans ses convictions!

Prochaine fois, supplier moins fort!

Hier, j'avais un cours de démarche de rédaction auquel ça ne me tentait vraiment, mais vraiment pas de me présenter (notez ici que j'ai délibérément omis le verbe «participer»)... Greffé à ça, j'avais en plus une rencontre de 3h pour un fichu travail d'équipe...

Je hais les travaux d'équipe en passant... Je n'arrive jamais à être aussi disponible que mes co-équipiers (heuuu, sais pas trop pourquoi!), j'aime travailler à MON rythme et MON rythme c'est à la dernière minute; c'est sous pression que je suis la plus productive, j'ai le droit non?! Complètement conscientisé et assumé ;O) Bref, les profs à l'Uni considèrent que c'est important les travaux d'équipe, car plus tard (lire quand nous serons participants «pour de vrai» à l'essor de notre société), nous aurons à travailler en équipe...

So whattttt?!

À ce moment de 1- je pourrai choisir ou non si le partenariat m'intéresse (moi et les trucs imposés c,est 2); de 2- je serai rémunérée alors ça vaudra amplement le ptit effort supplémentaire! De 3- je déciderai de mon horaire de travail; de 4- les enfants auront vieilli!!!

Pour le moment, je suis la cassseuse de party des équipes, celles qui n'est pas dispo tard le soir, qui veut garder ces w-e en famille, qui a peu ou pas de dispos et surtout plein de contretemps à la dernière minute! Tant pis!

Bref, c'est dans cet esprit que je me suis couchée la veille de mon cours, suppliant quelqu'un (s'il y a!) pour qu'il fasse un ti-quelque chose de rien du tout qui ferait que miraculeusement, je ne pourrais me présenter le lendemain...

Mardi matin: courriel reçu du prof; cours annulé

- Alleluia!!!

Mardi midi: problème avec la voiture, n'aurait pu de toute façon me déplacer...

- Ok, ça va là; mon cours est annulé. Merci quand même Boss!

Mardi après-midi: Coco D déboule les escaliers vitesse lumière, se cogne (lire se pète!) la tête, s'ouvre le cuir chevelu et saigne comme un cochon... Direction Urgences CHUL...

- C'est beau j'ai dit! Hé ho! Pas besoin d'en mettre autant, misère!!!

Résultat: 5 heures à l'urgence et on était prioritaires en plus... 3 points de suture, un beau ptit fil rouge mélangé à sa chevelure brune et un bambin qui a fait ça tellement bien, souriant, patient... ;O) Retour à la maison à presque minuit, complètement vannés et j'ai passé la nuit à me refuser un sommeil profond, collé sur mon bébé, à m'assurer aux 30 minutes qu'il respirait toujours et n'était pas dans le coma...

Donc ce matin, pas d'Uni, anyway j'ai congé le mercredi et je me fais la promesse que la prochaine fois, je supplierai moins fort! Non mais y'a des limites!

Je ne sais pas si ça marche pour tout?! On sait jamais, hihihi!

samedi 26 septembre 2009

Last news...

Beurk, c'est la routine... Il va absolument falloir trouver quelque chose pour contrer ça, ça m'emmerde royalement!

En rafale:

Je suis sur le bord de la dead zone, fatiguée la madame, ouf!

Coco A passe le w-e chez ses grands-parents, après que ses benjamins y soient restés 1 journée 1/2, pour cause de funérailles du grand-père de l'Homme :O((( Nous avons effectué un aller-retour à Montréal, avec Coco A et Coco E (le 1er pour s'occuper du deuxième!)...

L'Homme est balade, moi zaussi... Bizarrement, Coco E a de l'énergie pour 10! Ayayaye!

Semaine de schnoutte à l'Uni, j'ai foxé foxé et re-foxé mes cours, hoooooonte à moi!

Ptit boulot aujourd'hui, une ptite mini micro babiole d'à peine 1h, mais qui me semble un triathlon, lolll!

Ma foutue sécheuse m'a lâché... Non mais 5 enfants, 2 adultes et pu moyen de sécher mon linge rapidement, grrrr! Résultat, traverser la salle de bains pour se rendre à la toilette est digne d'un périple dans la pyramide de Kheos! Je n'arrive pas à venir à bout du lavage, déjà qu'avant c'était un exploit d'être à jour, là, je vais mériter toute qu'une médaille quand mon plancher sera enfin vide de tous vêtements à nettoyer!

Ça fait plusieurs semaines que l'Homme et moi sommes sortis en amoureux... Je m'ennuie! De nos folies nocturnes et de ces précieux moments où on peut enfin faire le vide et ne penser qu'à nous... On est plus que dus là!

Bon, midi sonne... Je dois aller me préparer, physiquement et mentalement; c'est éprouvant un triathlon ;O)

Bref, l'automne me rentre dedans un tantinet! Pas pu faire le plein de soleil cet été; pas eu ma dose, lolll! Et bon, je suis en manque, amenez la méthadone ;O)

samedi 12 septembre 2009

Aléas du campus

Il y a presque 4 ans, j'intégrais la classe universitaire et j'aimais, j'adorais ce que mon bacc. en anthropologie me faisait découvrir... Jusqu'à ce que je frappe un mur avec la méthodologie et la recherche, beurk...

Complètement découragée, exaspérée et croulant sous des études qui ne me branchaient plus vraiment, j'ai abandonné, voir coulé mes cours 1 à 1...

Puis je me suis bottée le derrière en m'autorisant un second départ, en certificat...

Voilà 2 semaines que j'ai entamé ce gros morceau qu'est la rédac et wow! Mon coeur palpite à nouveau! Je suis tombée amoureuse à nouveau, avec la langue française cette fois, lolll! Loin d'être facile, ce certificat en rédac professionnelle me donne des migraines atroces, mais honnêtement, je flotte!

Qu'elle est belle cette langue... Complexe, fine, douce, chantante, théâtrale, pleine de subtilités; bien qu'elle soit en train de me creuser une ride entre les 2 sourcils et qu'elle me donne régulièrement des spasmes à l'estomac ;O)

vendredi 4 septembre 2009

Fin...

De ma première semaine d'Uni...

Textes et technologies
Démarche de rédaction
Grammaire pragmatique du français écrit
Révision linguistique

J'ai la tête pleine de grammaire, de syntaxe, de tournures de phrases, de nouvelle orthographe et de nouvelle grammaire, de complément de ci, de verbe intransitif de ça, de typographie, de révision, d'explication des différentes polices d'écriture, de style, et bla et bla et bla!

Sur ce, bon w-e; congé bien apprécié lundi et hoooon, je perds un cours en plus ;O)

Hop mama qui en perd son latin... Une chance que je n'en suis pas à mon premier périple en campus universitaire, lolll!


mercredi 2 septembre 2009

Éthique et culture religieuse au secondaire

Suite au billet de Véro (La place de la religion), j'ai effectué une petite recherche afin de découvrir ce fameux programme qui sera suivi par mon Ado à partir de cette année... Voici ce que ça donne:

----------

Éthique

Votre enfant apprend à :

  • réfléchir avec rigueur sur des aspects de certaines réalités sociales et sur des sujets tels que la justice, le bonheur, les lois et les règlements;
  • se poser des questions telles que : Quelle valeur devrait guider les gens dans leurs relations en société? Qu'est-ce qui caractérise un comportement acceptable et un comportement inacceptable? Comment peut-on reconnaître ces comportements?

Ainsi, il lui est de plus en plus facile de rassembler ses idées et de les exprimer avec respect et conviction.

Culture religieuse

Votre enfant apprend progressivement à :

  • connaître la place importante du catholicisme et du protestantisme dans l'héritage religieux du Québec;
  • découvrir la contribution du judaïsme et des spiritualités des peuples autochtones à cet héritage religieux;
  • connaître des éléments d'autres traditions religieuses apparues récemment dans la société québécoise.
Au premier cycle du secondaire, la compétence «Manifester une compréhension du phénomène religieux» se développe à partir de situations complexes et plus ou moins familières. Les élèves approfondissent leur compréhension du phénomène religieux en s'intéressant au patrimoine religieux québécois, aux éléments fondamentaux des traditions religieuses et à différentes représentations du divin et des êtres mythiques et surnaturels.

Source: MELS Québec

----------
Bon, me voilà rassurée! Ça devrait bien aller... Reste à voir de quelle façon ce sera appliqué en classe!

J'ai toujours inscrit mes enfants à l'option Enseignement moral, 4 sur 5 sont baptisés (pression sociale dont on s'est libéré au 5e) et on ne s'est pas marié à l'Église (ni au palais de justice, nous avons fait appel à une célébrante)... La religion étant quelque chose de très personnel, nous avons opté pour une plus grande ouverture d'esprit, une plus ouverture sur le monde; j'aurais été bien déçue, découragée, voire choquée si dès que je remets un enfant entre les mains des institutions (lire au secondaire), on pile par-dessus tout ça et on impose la religion alors qu'on n'a plus cette possibilité de choisir une seconde option...

M'enfin, qui vivra verra...

Pensées du matin

Tranquille ce matin...

L'ado (Coco A) est parti depuis un bon moment déjà, tous les autres bambinos ronflent encore (papa aussi), sauf Coco E qui mange une banane à mes côtés, sa petite moto dans une main, son toutou dans l'autre et mes grosses lunettes oversized sur le bout du nez, déjà! Lolll!

Congé pour moi aujourd'hui... Quelques petits travaux à faire, mais surtout beaucoup beaucoup beaucoup de corrections pour la Bizzness... C'est bien ce jour off en plein milieu de la semaine, ça me permet de reprendre mon souffle avant de continuer...

à je me pose sérieusement la question à savoir si je prendrai un 5e cours ou non pour cette session-ci... Jusqu'à date, les 2 que j'ai entrevus sont loin d'être difficiles (Textes et technologies puis Démarche de rédaction) et ça me permettrait d'alléger mon horaire à l'hiver, si je veux terminer en 2 sessions...

J'y songe sérieusement...

Hier le prof nous demandait ce qu'on voulait faire avec ce certificat... Sais pas trop; écrire, réviser, traduire peut-être... Ooops! Ça c'est un pied dans un autre bacc.! À moins que je m'enligne pour le Bacc. en rédac... Je ne me dompterai jamais ;O)

Bon, je serais due pour un café moi! Et j'ai perdu mon coffee man préféré :O(((

mardi 1 septembre 2009

Toute étourdie!

Par ma rentrée universitaire, la foule de monde qui circule et se rentre dedans, le bruit, les initiations, les rencontres avec les profs, les plans de cours, les explications de travaux pratiques et d'examens...

Par la fin de mon isolement social, lolll! Par la prise de conscience de ce que seront mes prochains mois... Par la crainte d'échouer ou de ne pas avoir de bonnes notes, de voir ma moyenne cumulative descendre trop bas, de ne pas terminer mon certificat dans les temps prévus (les miens!)...

Par la pression des enfants qui souhaitent recommencer l'école à la maison rapido presto...

Par les dépenses qu'entraînent le mois de septembre...

Par la réouverture de la Bizzness...

Par le retour d'un semblant de routine métro-boulot-dodo, même si on ne la laisse pas trop s'immiscer dans notre foyer, hihihi!

Oufff, j'pense que j'suis un peu fatiguée là ;O) Congé bien mérité demain!

mardi 25 août 2009

Signe de vie!

Je suis là, bien vivante, à profiter de mes derniers jours de vacances à ne rien faire... L'Uni recommence lundi, Coco A entre à la poly après-demain (dans 2 dodos, comme les comptent les bambinos!); l'Homme a décidé de prendre une session off, les petits attendent le signal du recommencement de l'école à la maison, la Bizness repart en entier...

Tout ça mis ensemble, c'est certain que j'aurai bien des choses à raconter après ce désertage de blog et du même coup, abandon de mes bloggueurs préférés dont j'ai perdu le fil à défaut de faire ma tournée quotidienne de lecture :O(

Mais bon, on repart en neuf pour terminer l'année; re-bienvenue dans le tourbillon qu'est ma vie :O)

Fort probable que je vais me remettre au yoga, question de mieux canaliser tout ça; j'aurais bien pris 6 mois de plus de congé moi!

vendredi 14 août 2009

Rapido!

Vite vite en passant stop n'écris pas ces derniers temps stop profite de l'été stop devrait revenir sous peu stop avec plein de trucs à raconter stop!

@+

vendredi 7 août 2009

Le chaos organisé

Le week-end, le voici le voilà! Qu'est-ce que ça change présentement? Hmmm, en toute honnêteté, pas grand chose! Nous sommes encore tous en mode vacances même si on se remet tranquillement pas vite à utiliser l'hémisphère droit (ou est-ce le gauche?) de notre cerveau...

Mais je me dis quand dans vraiment peu de temps, ça voudra dire apprendre à faire la coupure avec la semaine; équilibrer les journées et les pensées; se ressourcer, se reposer; passer du temps de qualité en couple et en famille...

Présentement, tout est mélangé! Un peu de bizzness sur l'oreiller; pas d'école en tête (la mienne, la nôtre ou celle des enfants, petits et grand); une sortie au resto en plein après-midi avec un aîné pour garder; levers et couchers tardifs, très tardifs; pas de siestes pour le bébé qui s'endormira bien où il voudra quand il voudra (présentement c'est à genoux sur le divan, lolll!), bref, c'est un peu beaucoup le free for all!

Et comme nous ne sommes pas une famille très routine, au planning parfaitement établi et à l'horaire précis, bien souvent on débute l'autome avec ce même vent de liberté ce qui fait que l'adaptation est plus ou moins chaotique, lolll! Mais alors que la majorité s'empresserait d'établir de l'ordre et de manager afin que tout le mécanisme soit mieux huilé, nous on travaille fort à le laisser tel qu'il est; une magnifique machine dont tous les mouvements s'accordent entre eux, pratiquement tout seul...

À tout ceux qui se demandent quel est notre truc pour gérer 5 enfants, bizzness, école à la maison et 2 parents l'université; il n'y en pas... On choisi seulement ce qui vaut la peine de migrainer ;O) On lâche prise et on continue tout de même tous de bien évoluer!

Loin de moi la prétention d'avoir trouvé la recette magique du bonheur, mais j'ai trouvé la mienne, ma recette à moi, que j'ai le bonheur de pouvoir partager avec une équipe du tonnerre, une équipe dont les 14 pieds partagent la même bottine avec sérénité!

jeudi 6 août 2009

Emmerdouillage

Est-ce que j'ai écrit que j'avais hâte que ma session commence?! Bon, je sais que moins d'un mois après son début je vais pleurer, faire de l'insomnie, m'arracher les cheveux de la tête et commencer à penser à foxer mes cours, mais non! Cette fois-ci je ne peux pas! Je vais faire une grande fille de moi et assumer pleinement mon inscription temps plein pour la simple et unique raison que ce certificat doit impérativement se terminer AVANT notre déménagement dans la grande ville, guuulp!

Est-ce que j'ai écrit que ma mise à jour bizness est déjà toute faite alors que d'habitude, je termine en novembre? Résultat, je n'ai plus rien à faire côté entreprise et me tourne les pouces... Bon, je sais que je pourrais me mettre à la traduction de la documentation disponible pour notre clientèle, mais j'y pense et ça me met à me piquer partout, la migraine s'installe, j'éternue sans cesse, bref, je crois que j'accumule les signes de rejet de l'idée, lolll! Mais bon, je ferai ma bonne entrepreneure et je m'y mettrai... sous peu!

Est-ce que j'ai écrit que je m'ennuyais de mes programmes télévisés? Nous avons demandé une suspension de services au début de l'été parce que justement c'était l'été sauf que là, l'été traîne de la patte quelque part dans un autre continent où j'imagine qu'à cette date de l'année, il devrait commencer à faire plutôt froid! Résultat, je rêve presque d'Horatio mon mec de CSI, pouaaaaah! Et de Grissom, celui des Experts ;O) Donc à force de me taper des vieux films en rafale au point de sortir les répliques des personnages avant la scène suivante, je me suis dit que je devrais faire une bonne consommatrice de moi-même et rebrancher ma tivi; ce que j'ai fait, j'attends seulement que le satellite se remette à passer par ici...

Est-ce que j'ai écrit que j'avais des envies intenses de popoter? Et pas n'importe quoi, mais de la bouffe d'automne... Pas bon signe ça! Comme je ne suis pas fana de cuisine en temps normal (faut vraiment que j'ai rien à faire, du temps à «perdre» et c'est très rare ça!) et que là je me lève le matin et me couche le soir en pensant à des recettes à concoter, c'est vraiment pas bon signe... Mais je vais faire une bonne maman de moi et continuer à profiter de ses élans cuisinesques (je sais qu'on dit culinaires, mais je pensais à gargantuesques! Fallait bien trouver un mot!) ...

Est-ce que j'ai écrit que j'ai commencé à préparer la prochaine année scolaire des enfants? Bon, pas encore sur papier, mais elle se place tranquillement dans ma tête alors que je m'étais promis de ne pas toucher à ça avant que ma propre rentrée soit chose du passé! Encore quelques jours de schnoutte comme ça et j'aurai entamé les portfolios officiels, en faisant une bonne homeschooleuse de moi ;O)

Ouaip, emmerdouillage quand tu nous tiens...

Mais mauzusse que j'suis bonne, lolll! Ou du moins, je pourrais l'être encore plus, assez facilement ;O)

mardi 4 août 2009

Constructions éphémères









Tant pis pour le sable dans les cheveux et sous les ongles malgré les douches de ce matin...

Tant pis pour l'heure du souper retardée...

C'est l'été tellement rarement qu'on passe par-dessus ces ptits détails insignifiants! Et c'est rare également que l'harmonie règne aussi longtemps ;O)

C'est qu'ils travaillent fort ces bambinos!

Et avec tout ça, viennent les jeux de rôles, les histoires abracadabrantes de chevaliers et de conquête de l'épée d'Excalibur, de dragons, de volcans à franchir et, bien entendu, de princesses à sauver! :O)

Jusqu'à ce que Coco E, terreur de la seigneurie vienne poser son pied de géant sur ce domaine magique ;O) Ça ne saurait tarder, j'entends presque les cris de panique!

lundi 3 août 2009

L'Autre quête

Après la quête du Graal, voilà que je pars à la conquête d'autre chose! Je le sens, je sens au plus profond de moi qu'il manque un peu de ci ou un peu de ça dans ma vie en général...

Mis à part l'Amour avec un grand A et le besoin de materner (2 besoins, dans mon cas,fondamentaux et comblés à souhait!) je ressens comme une petite amertume, un petit vide quelque part au fond de mon moi-même... Rien d'imposant ni de gros, mais un petit lousse qui s'insinue entre les différentes parties de mon cortex!

J 'ai besoin de me sentir liiiiibre (un tout ptit peu)! De penser à moi, de penser en femme (un peu plus) mais sans penser moins en maman (pratiquement impossible ça)... J'ai besoin de me sentir bien quand je mets la switch à off, de ne pas cul-pa-bi-liser ou me dire que ce n'est pas ce qu'une mère standard ferait... :O))) Et loin de moi l'idée de vivre une crise de la trentaine sans queue ni tête...

J'ai besoin d'un peu de piquant! Besoin de relever des défis, besoin de sentir des montées d'adrénaline... Les montées d'amour; aucun problème de ce côté-là! Les montées de lait; assez donné! Je suis maintenant rendue à un autre palier, je dois m'élever à un 3e niveau, lolll!

Je n'ai pas encore déterminé de quelle façon: saut en parachute, dégustation de grillons, participation à un jeu télévisé complètement fou, manifestation en tout genre, photos tout le monde tout nu avec Spencer Tunick ou pose pour des étudiants en art; je suis ouverte à presque tout! Lollll!

Mes ptits sont presque tous sevrés, je retrouve tranquillement une partie de moi qui leur a été entièrement consacrée (et je ne parle pas que physiquement, hihihi!) et je réalise que cette partie là me manquait vraiment...

La Femme est de retour! M'enfin, presque! Lolll!

dimanche 2 août 2009

Les Cocos et les bidous

J'ai ici des enfants aimant bien l'argent! 2 d'entre eux apprécient pouvoir acheter leurs petits trucs ou bonifier nos achats (ex: une crème molle enrobée svp!); 2 aiment l'idée de pouvoir s'acheter des babioles au Dollorama et 1 n'y a pas encore goûté ;O)

Sur ces 5, un a le plaisir de se faire gâter par ses aînés; 2 autres profitent du fait que perdre des dents, ça rapporte des sous (vive la fée!) et les 2 derniers comment à cogiter sur le fait qu'ils sont devenus trop grands pour la visite de la demoiselle aux ailes, ce qui signifient que leurs bourses se dirigent droit vers la faillite!

Voilà donc qu'hier, le mot allocation est venu sur la table... Oui mais des allocations pour quoi?

Pour faire le ménage de sa chambre?
- Ça ne se pait pas, c'est une base essentielle...

Pour faire le ménage d'une plus grande surface? Pour tondre la pelouse?
- De 1, je n'ai pas engagé de «jeunes» de ménage et de 2, c'est de l'aide essentielle...

Pour garder la fratrie?
- Ah, ça devient intéressant ici, mais pour le plus grand seulement! Et au nombre d'enfants sous sa surveillance lorsqu'on ose sortir, les redevances pécuniaires peuvent facilement être substantielles... Et ça devient une roue qui tourne: les parents veulent sortir et le grand en profite pour faire des sous; le grand veut des sous et les parents en profitent pour sortir ;O)

Bon, reste le petit grand... Je ne sais pas quoi faire avec celui-là! Si on l'écoutait, il tondrait la pelouse, récurerait les planchers et la toilette, irait porter les poubelles en vélo au bout du chemin de 1 km, bref, n'importe quoi!

Je cherche encore... Et on oublie l'idée du passage de journaux ou de Publi-sacs, on habite le fond d'un rang et les âmes qui vivent sont très, comment dire, dispersées!

Qu'est-ce qu'on fait avec un ptit grand de 10 ans qui ne perd plus de dents et qui voudrait bien avoir de l'argent?

samedi 1 août 2009

Surdose de lolos

Nenon, je ne parle pas de Coco E me réclamant le sein (lire le sien) trop souvent à mon goût, mais de la quantité phénoménale d'attributs féminins qu'il m'a été donné de croiser aujourd'hui, au Festivent...

Myyyyy God! C'est qu'il y en avait de la poitrine là-bas mes ami(e)s! À peine cachée, aucunement dissimulée, mais toujours bien mise en évidence, à l'avant-avant-avant-plan! De quoi donner le tournis à la pauvre planche que je suis qui réfléchis régulièrement à se doter de matériel supplémentaire...

Il me semble que trop, c'est comme pas assez, non?! Est-ce moi qui suis rendue une vieille mégère coincée? Me semble que non... Tk, je n'ai rien contre les seins, hormis les miens (enfin ce qu'il en reste après 5 allaitements), mais un moment donné, je me dis que tant qu'à les rendre ainsi disponibles à la vue de tout le monde, aussi bien toutes enlever nos tops, se mettre des fleurs dans les cheveux et courir pieds nus en criant Peaaaaaace!!!

Coudonc, ce doit être ma frustration de n'avoir rien à montrer qui me fait écrire ce billet ;O) Je suis jalouse, bon! Z'en veux moi aussi!

Avec un brin de jeunesse, de fermeté et d'insouciance siouplaît!

Instinct de chasseur

Hier soir, l'Homme a décrété que la chasse aux souris était ouverte! Nous vivons en co-location depuis trop longtemps déjà et là, ça fera!

Donc au moment où toutes les adorables petites pattes qui nous entourent furent dispersées dans leurs dortoirs respectifs (je parle des bambinos là!), l'Homme, crinqué de sa virilité a laissé monter en lui ses instincts primitifs:

«Moi Testos, chef de tribu, chasseur émérite. Moi attraper bestioles avec nouvelles armes (lire trappes et poison). Hhhou!»

Et la Femme qui le regarde installer ses pièges un peu partout dans la maison, d'un oeil amusé, car bien que fort imbu de lui-même, l'Homme jetait un oeil inquiet sur le plancher tout autour de lui, tentant de se minder à l'idée qu'une proie, peut-être un plus téméraire que les autres, pourraient bien venir le narguer de trop proche ;O)

Ravi de ses installations, c'est en grognant que l'Homme s'est mis au lit...

Quelques heures plus tard... CLAC!!!

Notre Homme saute du lit, enfile son pagne et se dirige vers le bruit, à pas feutré; soit pour ne pas réveiller le bébé qui dort dans la même pièce que lui, soit par anticipation de ce qu'il va trouver de l'autre côté! Mais bon, n'enlevons pas à Testos ce qui appartient à Testos et disons que c'est pour ne pas réveiller sa progéniture... ;O)

Éveillée dans mon lit, je l'entendais presque scander le chant du guerrier victorieux!

Mais souris rusée habite ici, car trappe vide il découvrit, et Homme penaud revint au lit!

«Moi Testos, moi chasseur en aprentissage, moi essayer nouveaux pièges demain, moi va gagner! Hhou!»

Pouaaaaahhhh! C'est la guerre ici! :O))))

vendredi 31 juillet 2009

La quête du Graal

Ce post s'adresse à mon maître spirituel d'entraînement et de forme physique, la ptite bip de voix qui me trotte non-stop dans la tête et qui peut facilement me rendre dingue (à prendre au pied de la lettre!)...

J'ai décidé il y a quelques mois, de me remettre en forme: work-out, jogging (j'ai même pensé m'inscrire au Marathon des 2 rives, vous voyez le genre?!), muscu, sit-ups, push-ups, amenez-en! 5 à 7 jours/semaine, top shape la grande!

Jumelé à ça, la super-extra-saine alimentation, coupage complet du sucre et calcul approximatif des calories-protéines-glucides-lipides-ingérées; l'ai-je dit? Top shape la grande!

Une volonté de fer :O) Et une fille de fer...

Puis après 2 mois de cette folie anti-épicurienne, j'ai craqué et ai tout abandonné, graduellement...

Pourtant, je suis la mieux placée pour savoir qu'à trop tomber dans l'excès, les résolutions ne savent perdurer, mais MOI, je suis différente MOI (sic!)...

Misère... Etre plaintive, je m'apitoierais sur mon sort!

Et là, à 30 ans, j'en ai ras-le-bol des **tains de résolutions; j'aime vivre moi! Paresser, bien manger, bien boire, trop manger, trop boire (hihihi!) et c'est à 30 ans que je prends enfin conscience de cet état de fait! Mieux vaut tard que jamais!

Mais bon, puisqu'il faut bien prendre des résolutions (pression sociale quand tu nous tiens!), voici les miennes:

1- M'amuser tous les jours (rire et faire la folle, ce qui ne m'est pas trop difficile!)

2- Bien manger parce que c'est bon et non parce qu'il le faut, ce qui inclut l'évitable ;O)

3- Bouger pour me défouler, pour changer d'air et me ressourcer, non pour avoir les plus belles jambes du quartier ;O)

Et tiens!

Le Grand et les étapes de vie, prise II

Une autre étape de franchie, celle-là me fait le plus grand des plaisirs :O)

Cela fait 2 fois que Coco A garde sa fratrie, le temps d'une escapade de couple... Wow! Je ne voyais pas venir le jour où mon fiston serait assez mature, responsable et en âge de faire ça; me disant que quand bien même il a 12 ans, c'est tout qu'une gang qu'il doit gérer! On a jasé l'Homme et moi, puis on jasé avec le principal intéressé qui se voyait enchanté de recevoir cet honneur dans la familia!

Notre dernière sortie à 2 remontant à il y a fort fort longtemps (on compte en années ici!), c'est vraiment magique de pouvoir ainsi se retrouver en couple, en amoureux, sachant que les Cocos sont chez-eux dans leurs affaires et que la maison n'est pas sous la responsabilité d'une inconnue!

On y prend goût rapidement ;O)

Et la fratrie qu'est-ce qu'elle en dit? Elle est très heureuse que les parents prennent du temps pour eux et adore se faire garder par leur aîné! La preuve, ils sont des anges pendant notre courte absence!

C'est-y pas beau ça?!

Pssst! Et entre vous et moi, il y a un Coco de presque 10 ans qui travaille fort pour obtenir le poste officiel d'assistant, lolll!

jeudi 30 juillet 2009

Festiventeras-ti ou Festiventeras-ti pas?

Ça fait plusieurs mois qu'on l'attend (en secret, car j'ai arrêté de faire des organisations officielles de sorties avec les enfants vu le grand état de désarroi qui les accapare quand Dame Nature nous obligent à rester à la maison) et enfin le voilà!

Les montgolfières, l'animation, les jeux gonflables, les spectacles, amenez-en! Débuté hier et juste à côté de chez-nous, mon coeur balance entre l'idée d'aller lâcher notre fou et celle d'attraper une pneumonie... Il suffit de regarder l'état du ciel présentement pour douter très fortement de l'achalandage sur les lieux... Grrrr!

Après s'être fait mouillés 3 fois plutôt qu'une en camping, avoir annulé les Journées d'Afrique, s'être sauvés du Festival d'été, là, je ne sais plus où me garrocher! Il reste encore ce fameux Festivent et les Fêtes de la Nouvelle-France qui elles ne viennent qu'aux 2 ans; pitiiiiiéééé! En tête de liste des rares bons coups météos: la St-Jean... Wow!

Tk, l'espoir fait vivre...

Donc, Festiventeras-ti ou Festiventeras-ti pas?

Ne sait pas encore...

mercredi 29 juillet 2009

Le Grand et les étapes de vie

Je pense beaucoup à mon grand ces jours-ci... Ce grand Coco qui entamera le secondaire dans quelques semaines...

Le mois d'août arrive à grands pas et avec lui, la paperasse officielle scolaire! Dans le cas présent, ce sera une toute nouvelle forme de documentation: horaires de cours, liste de salles de classe, noms des profs et du tuteur, activités parascolaires, groupes divers auxquels se joindre...

Je pense à tout ça et mon esprit vagabonde vers un certain mois d'août 1991 où je franchissais moi-même les portes de ce nouvel univers qu'était la polyvalente... Je me revois avec mes vêtements neufs, à la mode, mes grosses lunettes fuchsias, mon toupet crêpé et mon super sac à bandoulière... Je me revois à faire la file pour prendre ma photo de carte étudiante, faire la file pour me faire attribuer un casier, faire la file pour la première fois dans la gigantesque cafétéria... Je me revois, perdue dans les escaliers et les corridors, mais trop orgueilleuse pour demander de l'aide, toujours en retard mais fière, tellement fière de faire partie des grands!

Je me revois, si grande pour mon âge, mais si petites dans mes «shorts»! C'est fou comme les secondaires 2 avaient l'air de géants! Et ce n'était qu'une petite poly de 1er cycle à 3oo étudiants, alors que le grand, lui, franchira la porte d'un établissement général à 1800 élèves, où de grands gaillards de secondaire 5 ressembleront à des montagnes de muscles, où tout plein d'ados arriveront à l'école dans leurs voitures, où ça fumera devant les portes principales et où les toutits du 1 et du 2 auront l'air de souris coincées dans un univers qui ne leur appartient pas...

J'ai la gorge serrée ce matin, depuis quelques jours en fait... Le temps a passé trop vite et j'espère de tout coeur que mon grand est prêt pour ce zoo; qu'il gardera la tête haute, qu'il sera fier de ce qu'il est, de ce qu'il apporte avec lui; qu'il ne se laissera pas berner par la futilité et le show des plus vieux, qu'il aura du plaisir, qu'il rencontrera de belles personnes, qu'il apprenne la vie en société et les choix qui viennent avec, qu'il s'investira dans des activités, des groupes et que l'adaptation se fera tout en douceur...

Oufff!

Je peux clamer haut et fort que la maman poule que je suis n'était pas tout à fait prête à laisser s'envoler un de ses poussins, mais bon, il faut ce qu'il faut et quand bien même que je souhaiterais le garder au poulailler pour poursuivre l'enseignement, il a envie de voir le monde et je me dois de le respecter là-dedans...

En caquetant un tantinet ;O)

mardi 28 juillet 2009

Latino, soleil et road trip

C'est mon programme d'aujourd'hui :OD

Réveillée ma troupe à 7h15 avec de la musique latine si forte que les murs en tremblaient presque; soleil soleil soleil et ciel bleu, départ pour Montréal pour un aller-retour, question de faire découvrir le Vieux-Port et le Quartier chinois aux enfants!

Vive les vacances et le non-cassage de tête dont la Vie nous a généreusement affublé l'Homme et moi! Je pourrais presque dire qu'on est à quelques pas de maîtriser la beauté de l'impulsivité, la magie de l'instant présent, sans s'encombrer des 1001 détails techniques dont on pourrait failement s'encombrer vu les 5 Cocos!

@+, vraiment tard ce soir... ;O)

dimanche 26 juillet 2009

Département des plaintes

Parce que ça ne m'arrive pas souvent; parce que j'exècre ceux qui passent la majeure partie de leurs temps à s'apitoyer sur leur pauvre petit sort alors qu'il y a tant de misère en ce bas-monde, mais là là, là tout de suite au moment où j'écris, j'ai un urgent et puissant besoin de clamer haut et fort toute mon agonie!

J'ai une saprée migraine infernale qui ne me lâche pas d'une miette depuis trop longtemps déjà;

Une poussée d'eczéma qui me rend insomniaque (l'Homme rirait de me lire, je n'ai que la 1/12 de ses gratouilles et lui vit avec depuis toujours, hihihi!);

Une dent qui mérite un détour chez le dentiste, mais bon, la petite fille en moi tremble d'effroi à l'idée d'y aller;

Et comble de malheur, les taches de «béchamel» (lire eau de javel selon Cocotte D) sur ma jupe préférée ne sont pas parties malgré son changement de couleur et son trempage intense dans le produit en question!

Bouhouhou :O(((

Bon, ça va mieux, ça suffit le chialage ;O)

Se laisser porter...

Nous sommes un couple bohème, nomade, incapable de rester trop longtemps au même endroit; que ce soit notre chez-nous ou nos emplacements de camping ;O)

Après 18 mois de vie de campagne, on se cherche un nouvel endroit pour installer nos pénates, construire notre nid... Là, c'est clair comme de l'eau de roche, nos envies de ville on repris le dessus, mais où?!

Québec, près du centre-ville?

Montréal, sur ce fameux Plateau qui me fait tant vibrer?

Nouveau-Brunswick, près de Shediac et de l'océan?

Ottawa, près du centre-ville?

Et ça c'est après avoir abandonné temporairement nos projets transatlantiques!

Hmmm, pas facile de se fixer! Une chose est sûre toutefois, nous ne sommes définitivement pas près de devenir propriétaire d'une maison, hihihi!

Je crois que c'est là tout l'avantage de faire l'école à la maison et de gérer une bizzness dont tout se tracte à distance :O)

Arrière-pensée...

Oh putain!

J'ai mal aux seins!!!

Celles qui me connaissent devineront mon arrière-pensée et celles qui ne me connaissent pas pourront facilement la deviner...

Je devrais savoir qu'après 5 enfants, on ne peut jamais dire jamais... Je devrais savoir également qu'un cycle extra-régulier peut nous jouer de vilains tours juste pour nous faire suer...

Bref, on respire un grand coup et on laisse les jours passer... On ne s'arrête ni à la poussée d'eczéma (jamais eu ça avant) ni au dodos prolongés; on respire un grand coup et on laisse les jours passer!

Gosh!

Mots d'enfants

Cocotte D:

«C'est vrai que ça brise le linge hein maman, la béchamel?»

Mama:

«L'eau de Javel ma chouette, l'eau de Javel!»

... Et Mama tente de récupérer sa jupe préférée sur laquelle ont perlées quelques gouttes du damné produit en se disant que finalement la couleur javellisée serait pt'être pas si pire à la grandeur!

;O)

L'art de la répétition

S'il y a bien quelque chose qui relie tous les parents de ce monde, c'est la maîtrise de l'art de la répétition!

Il faudrait que l'on m'explique maintenant, quel est ce point commun qui relie tous les enfants de la Terre: est-ce un gène qu'ils se partagent et qui grandit avec eux jusqu'à, ma foi, leurs 20 et quelques années? Est-ce un virus? Une pandémie utérine à l'échelle mondiale? Un 47e chromosome?

Prenant en considération que le nombre de répétitions est multiplié par le nombre d'enfants, que cela est également multiplié par le nombre d'heures d'éveil dans une journée et le nombre de jours de présence au sein du domicile familial (7/7 ici, avec l'école à la maison), qu'on peut ensuite diviser le tout par le nombre de parents, tout en sachant que l'un des 2 répètera invariablement plus que l'autre et que nous pouvons quelques fois y ajouter les répétitions du type canine (ce qui était notre cas jusqu'à tout récemment), j'en viens à la conclusion suivante:

Je répète beaucoup trop dans cette maison, de quoi me rendre complètement folle!

samedi 25 juillet 2009

Jamais 2 sans 3...

Misère!

Ça fait deux soirs de suite qu'on se prépare à aller danser et écouter des rythmes africains au Festival des Journées d'Afrique et ça fait 2 soirs de suite qu'on r'vire de bord à cause de la satanée température de schnoutte qui nous accable cet été :O(((

Moi qui comptait sur ces musiques endiablées pour me réchauffer et mettre un peu de soleil dans mon été...

La poussette est dans l'auto depuis 2 jours, les grosses couvertures également, tout comme les vêtements chauds de rechange pour les enfants; un 3e essai demain?

Quand ce n'est pas la pluie, ce sont les énormes nuages gris et le froid qui persistent... Ce soir toutefois, nous avons quitté la Beauce tout plein d'optimisme; il faisait tellement beau par chez-nous! Ciel bleu et clair, température douce (19 degrés)... Mais, notre belle énergie du moment a vite tournée, plus on approchait de Qc, plus c'était sombre, gris, presque noir (14 degrés)...

Bouhouhou!!!

J'ai besoin de chaleur! À défaut de l'avoir par le soleil brûlant, je croyais pouvoir y goûter avec les notes chaudes et suaves des pays sans neige, mais non, même pas!

Grrrr! Je suis plus qu'à veille de brancher la lampe solaire de l'Homme et de m'installer sous, avec mon bikini et 1 margarita à la main!

Refresh!

Wouaaaah!

Merci à l'Homme pour cette nouvelle superbe bannière :O)))

Enfin, un blog à MON image!

Merci merci merci! Que ferais-je sans toi?!

;O)

vendredi 24 juillet 2009

Une âme solitaire?!

Je discutais avec l'Homme tout à l'heure au sujet d'un de mes innombrables paradoxes...

J'ai un ardent besoin de cotoyer des gens, du monde, du peuple, de la populasse quoi! Mais en même temps, je m'isole dans mon coin perdu de la Beauce (nous prévoyons d'ailleurs un éventuel déménagement dans LA grande ville)... Nous effectuons régulièrement des allers-retour vers Qc (soit une trentaine de minutes de la maison) et je carbure à la foule! Voir tout ce monde déambuler, amalgame de styles, de cultures, d'âges, ça me donne des frissons de bonheur dans le dos...

Croiser un joueur de guitare sur le coin d'une rue, écouter un joueur de djembé tambouriner sur son instrument, me faufiler parmi la foule du marché, observer les couples, les enfants, les personnes âgées, les solitaires; tout ça me donne donne de l'énergie, du fuel pur!

S'il y a bien quelque chose qui me manque dans ma campagne lointaine c'est ça, le bruit de la foule bigarrée qui va et qui vient, pour acheter des fleurs, prendre un verre sur une terrase, faire ses emplettes ou juste marcher...

Je souffre cruellement de la solitude que m'apporte ma maison presqu'en forêt; ne jamais croiser personne, être toujours seule, seuls... Ce grand besoin d'isolement était omniprésent lors de notre arrivée ici et c'est d'ailleurs ce qui avait motivé notre choix, mais là, après 18 mois, ma maison a beau être superbe, le terrain et le paysage qui l'entourent encore plus, je m'ennuie... Je meurs à petit feu... Je m'éteins...

J'ai l'impression que tout ce qu'il y avait de groovy en moi est en train de se muer en bottes de pluie et tracteur à gazon (uniforme officiel de mes loins voisins)... Le silence m'accable au lieu de me ressourcer... J'ai besoin que ça bouge autour de moi, besoin de sentir la vie, de la voir, de la goûter!

Mais, comble du paradoxe, je suis la première à fuir les invitations, les sorties entre amis, les bonnes bouffes et les rencontres sur le pouce! Je tremble presque d'effroi à l'idée de rencontrer une âme qui me connaisse, voudrait disparaître, fait 1001 détours pour l'éviter et fait généralement semblant de ne pas reconnaître un visage familier...

La grande question est: Pourquoi?

Je suis fière de moi, de nous, de ce que je suis, de ce qu'on est devenus, mais après tout ce temps loin du monde, où j'étais occupée à couver mes poussins et aimer mon coq, j'ai l'impression de sortir de nulle part et suis vraiment mal à l'aise de revenir ainsi «à la vie»...

Si j'ai jusqu'à maintenant toujours pu nier ce fait, voilà que là tout d'un coup, il me nargue, se targue de me faire réfléchir à ce nouvel état d'être: je suis une âme solitaire en pénurie de peuple!

Pas facile la trentaine...!


jeudi 23 juillet 2009

Évasion...

De retour de quelques jours de camping... 1 journée supplémentaire au Lac Long et un séjour au Nouveau-Brunswick, terre et mer d'adoption...

J'ai les yeux plein d'eau de l'océan...

Les poumons emplis d'air salin...

La peau couverte de ce soleil si lumineux...

La tête pleine d'images de liberté...

Et le coeur léger...

samedi 18 juillet 2009

Mère indigne; Fée absente...

Honte à moi! J'ai failli à ma tâche hier soir; j'ai omis de revêtir mon costume de Fée des dents!

Cocotte C a perdu une incisive et n'est pas plus riche ce matin :O(

Elle en conclut que:

1- Soit la Fée était trop occupée et repassera ce soir;

2- Soit que c'est parce qu'elle a tellement mal dormi et s'est promenée toute la nuit que la Fée n'a pas réussi à passer incognito...

Ce à quoi la Fée répond:

1- Vu le sommeil pertubé et le risque de faire un face-à-face dans le cadre de porte, elle a préféré s'abstenir;

2- Mais surtout, la sangria et le rhum brun ne font pas bon ménage avec l'image proprette de Fée... Ni avec les escaliers! Si Cocotte C a eu un sommeil plus que léger, la Fée quant à elle est profondément tombée dans les bras de sa collègue Morphée!

Prise 2 ce soir ;O)

vendredi 17 juillet 2009

En rafale!

Officiellement en vacances, on avait des broutilles à mettre au point mais c'est maintenant réglé!

Crise d'urticaire d'origine inconnue pour Cocotte C...

Récolte de cassis en quantité phénoménales par les bambinos; première expérience de gelée à l'horizon...

Les premières framboises se pointent enfin! Coco E va remplir son petit bol chaque matin accompagné de Cocotte D!

Lâcher prise parental sur les possibilité de gardiennage de Coco A, le temps de quelques minis sorties de couple... Dossier réglé et approuvé par le conseil!

Sangria et sushis pour le souper, miammm!

Mal de tête contrôlé, oufff!

Bon w-e :O)

*Édité: Sangria, rhum brun et sushis pour le souper ;O)


jeudi 16 juillet 2009

Mal de tête, que dire tsunami de douleur!

Je souffre...

Et je ne suis pas doudoune, ni chouchoune, ni coucoune! Après tout, j'ai mis au monde 5 magnifiques bambinos, dont 4 tout ce qu'il y a de plus naturellement, dont 1 de 10 lbs!

Mais s'il y a quelque chose que je ne point supporter, c'est la douleur pour rien; ça, j'en suis tout bonnement in-ca-pa-ble! Et je ne suis pas du type «une pilule une tite granule» alors j'endure et en cas de désespoir suprême, je me tourne vers les produits naturels...

Mais là, cette foutue migraine qui me tarabuste depuis 2 semaines et qui a atteint son paroxysme aujourd'hui, au point où tout le côté droit de mon visage me crie: »Grââââââce!!!», cet ouragan de douleur, ce supplice, cette torture me fait complètement perdre la tête, c'est le cas de le dire!

Je m'imagine la frapper de tout bord tout côté, juste pour être assez sonnée pour aborder un sourire niais et un air un peu perdu qui me ferait oublier mes tourments!

J'ai capitulé, j'ai tendu la main vers le pot de Motrin, 2 fois plutôt qu'une et je réussis à respirer des 2 narines pendant environ 2h, le temps de recommencer à rire et sourire, chantonner et bouger un peu jusqu'à ce que BANG! la terre se dérobe sous mes pieds à nouveau et qu'un séisme de 6 à l'échelle de Richter me force à poser mon postérieur, reprendre ma couverture et donner tout ce qu'il me reste de courage avant de pouvoir replonger (horreur!) dans le ptit pot, dans minimum 2h...

Que la vie est dure avec moi aujourd'hui...

Lire, un plaisir à partager

Je suis extrêmement fière de mes enfants, mais s'il y a une chose qui me rend gaga plus qu'une autre, c'est de voir tout l'intérêt qu'ils portent à la lecture!

Ce matin, je me suis levée plus tôt avec Coco E et ne voulant pas réveiller l'Homme, j'ai décidé d'aller rendre une petite visite à mes 2 grands, en haut. J'entrouvre la porte légèrement, les croyant endormis et me préparant à aller m'asseoir dans le lit de Coco A avec mon portable pendant que Coco E tente de réveiller Coco B... Mais non, ils sont déjà bien réveillés, en pleine lecture :O)

Je me fais une petite place, branche mon ordi et m'insère dans leurs silences, eux lisant, moi pitonnant et Coco E faisant des casse-tête...

Peu de temps après, la porte s'ouvre et c'est une Cocotte D à lulus qui les yeux encore tout collés et un livre à la main, vient s'installer avec nous!

Nous sommes 5 dans la chambre et le silence plane encore, si ce n'est de mon pianotage sur le clavier...

Tiens, voilà Cocotte C qui glisse un oeil dans la porte entrouverte... un livre à la main elle aussi!

Je suis entourée de mes 5 bambinos depuis près de 2h et il règne une ambiance de recueillement dans la chambre; tout ce beau monde lit et se réveillent tranquillement, sauf Coco E qui commence à avoir de l'énergie à dépenser, mais qui fait de grands efforts pour ne pas déranger ;O)

Ne me manque plus qu'un allongé pour compléter tout ça; c'est ce qu'on appelle un petit matin tranquille! La lecture, c'est tellement important pour moi que d'avoir réussi à leur inculquer ça fait parti de mes réussites éducationnelles (ben quoi, il faut bien les souligner non?!).

Mes bambinos sont des livrovores, yahou!!

mercredi 15 juillet 2009

Culpabilité: sentiment typiquement féminin

Je me suis souvent posée la question aujourd'hui:

«Était-ce le bon choix?»

Mon rationnel me dit que oui; manque d'énergie, manque de temps, frictions continues, niveau de stress qui monte et qui monte au fil des jours...

Aurait-on pu faire autrement? Oui, en ne s'embarquant pas là-dedans au départ!

A-t-on fait une erreur? Non, je ne crois pas... On a essayé, on y a cru, on a travaillé fort pour régler les problèmes, on s'est investis plus que jamais...

A-t-on été irresponsables? Non, nous avons choisi la famille d'accueil de Boule de poils, c'était important pour nous... Nous ne l'avons pas euthanasiée, spca-isée ni abandonnée...

Semblait-elle malheureuse de son départ? Na, elle était dans la voiture de sa nouvelle maîtresse presqu'avant elle, les oreilles en l'air, la queue qui sourit...

Et qu'est-ce que ça démontre aux cocos? Juste qu'on a le choix... Le choix de vivre malheureux, de ne pas être bien avec ses décisions, étouffer dans sa situation et assumer parce que quelqu'un quelque part a dit que c'est comme ça OU faire le choix d'agir différemment, en mettant tout en oeuvre pour que tous les partis s'en sortent le mieux possible, i.e. en n'agissant pas tout croche, sur un coup de tête... En réfléchissant, en analysant, en se creusant la tête pour trouver une solution, en discutant, en débattant, en écoutant tout ce que tout le monde a à dire...

Le choix, mais pas à tout prix... Il importe d'être bien dans ses décisions, mais il y a une façon de faire les choses et je crois que ça s'applique à n'importe quoi...

On apprend de ses erreurs et surtout, on ne peut tout prévoir dans la vie! Pas pour soi-même, encore moins pour les autres (inclus toutes les Boules de poils du monde!)... On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a, on essaie de prendre les meilleures décisions du monde et on est chanceux, quand on réalise qu'on s'est trompé on a le droit de corriger ;O)

Séparation à l'amiable...

Boule de poils s'en va...

Même si on a eu plein de beaux moments au fil de ces 6 mois, les difficultés viennent peser lourd dans la balance! Pas que Boule de poils soit difficile, mais plutôt parce qu'elle est hyper demandante, hyper attachée, qu'elle ne nous laisse pas respirer 2 secondes, chigne quand elle ne nous voit pas (ex: les enfants au sous-sol et nous dans la douche!), se couche pas à côté de nous, mais sur nos pieds (et je ne parle pas de la nuit là, en camping elle se couchait carrément par-dessus Coco E juste pour être proche de nous), nous suit partout partout partout (du divan au lavabo, de la cuisine à la salle de bain, en tout temps), hurle aux loups quand on la laisse dans sa cage le temps d'une petite épicerie, brise tout ce qui lui tombe sous la patte lorsqu'on la laisse dans la voiture le temps d'une visite dans la famille, meurt au bout de sa laisse à force de tirer, de sauter quand les gens approchent pour la flatter, est carrément «people lover» au point où ça devient problématique! Elle partirait avec n'importe qui, n'importe quand, en échange d'une caresse!

Bref, on a consulté, essayé plein de choses, rien à faire; ON ÉTOUFFE ben raide!

Au moment où j'écris ces lignes, elle quitte avec sa nouvelle maîtresse; une jeune technicienne en santé animale qui l'adore déjà et qui en fera la mascotte de sa clinique! C'est qu'elle sera heureuse là-bas la cocotte; elle aura de l'attention à pocheté de tous, propriétaires d'animaux, vétérinaires, techniciens, secrétaire...

Nous, on se fait déjà coller au derrière 23h/24 par les 5 enfants, alors Boule de poils et son comportement extrême, c'était assez pour nous rendre fous! On l'a aimé et elle continuera de recevoir de l'amour en quantité astronomique là où elle va ;O)

Les enfants sont bien avec ça, ça fait un bout qu'on les prépare et ils sont soulagés de savoir que les vacances et les déplacements seront simplifiés ;O) Lorsque je leur ai annoncé que la dame était «vétérinaire», ils ont été vraiment soulagés; qui de mieux pour s'occuper de Boule de poils qu'une personne qui voue un amour sincère et inconditionnel aux chiens?

On tourne la page et la vie continue!

mardi 14 juillet 2009

Eureka!

Y'a un 565 qui me fatiguait dans mon fond de blog, en petit juste dans le coin gauche de ma bannière et en gros dans mon entête... Il me turlupinait car je n'aime pas l'idée d'avoir des trucs ou des images que je ne peux associer à quelque chose en particulier alors depuis que Hop mama en cavale a changé ses couleurs et son thème, je me laisse imprégner de ce petit chiffre en attendant qu'il m'inspire...

J'ai essayé de faire des liens avec ma familia (nombre d'enfants, année de concubinage...); j'ai essayé d'additionner ou de soustraire les composantes, diviser, multiplier; chercher la racine carrée; rien à faire!!!!

Puis j'ai eu L'ILLUMINATION!!!

565, ce sont les 200 jours de plus qu'il me faudrait dans l'année pour pouvoir tout faire sans être essouflée!

Et 200 jours ensoleillés s.v.p!

Procrastination 101

Regarder la montagne de lavage de camping et espérer qu'elle trouvera toute seule le chemin de la laveuse...

Siroter son 3e allongé et surtout savourer le sirop d'amande qu'on a ooops, laissé couler trop vite...

Envoyer les enfants jouer au sous-sol qu'ils n'ont pas vu pendant 5 jours ;O)

Rester au chaud dans le pantalon de pyj de son Homme combinée à la robe de chambre en doudou qu'on a reçu l'an passé...

S'enrouler dans la jetée amoureusement crochetée par sa mère et offerte à l'occasion de son entrée dans la trentaine...

Surfer sur le net...

Ignorer le courrier non ouvert et qui s'accumule depuis des jours sur l'ilôt...

Jeter un bref coup d'oeil vers le lavabo empli de vaisselle à laver, question d'avoir au moins l'air intéressée ;O)

Bref, se la couler douce douce douce...

lundi 13 juillet 2009

Comme un «jab» en plein visage!

Et j'abdique, frappe sur le tapis, 1-2-3... K-o!

Je reviens tout juste d'un séjour de 4 nuits en camping sauvage dans le Bas du Fleuve, sur les rives du Lac Long, à quelques 15 min du Nouveau-Brunswick qui nous a fait tant vibrer il y de cela il me semble, une éternité...



Le soleil était radieux, les nuits pas trop froides, le silence, la nature, le café sur le feu, les repas à la bonne franquette... Loin du bruit, de l'ordi, de la Bizzness, des contraintes et des responsabilités...



Ce fut court, mais ressourçant, si ce n'avait été d'une petite difficulté régulière un peu poche à gérer en camping, ç'aurait été parfait ;O) Ca et un sapristi de chien fatiguant...

Retour à la maison: 2 lettres de Revenu Qc (sic!), un montagne de lavage à faire, ma maison froide, tellement toujours froide que je ne la supporte plus (je dois encore partir le chauffage 2x/jour si on veut s'y promener sans habit d'hiver sur le dos!) et tellement sombre après tous ces jours de soleil et de luminosité...

J'ai vraiment eu un punch en plein visage, bang! Et j'en suis encore toute sonnée!

Bref, je vais poursuivre mon lavage et me verser un verre, questionner de me réchauffer l'intérieur un tantinet et de ne pas oublier que malgré le retour, mes vacances ne sont pas terminées ;O)

samedi 4 juillet 2009

D'une mornitude...

Pas le moral aujourd'hui...

Ras-le-bol de la pluie...

Tout est gris...

Besoin de couleurs dans ma vie...

jeudi 2 juillet 2009

Derniers moments de jeunesse?

Hihihi!

Dans 7 jours, j'entamerai la trentaine, ayayaye! Je me souviens, quand j'étais "haute de même" à quel point je trouvais ça vieuuuuux 30 ans, lolll!

Ensuite, plus grande, mais encore toute petite fille, je me disais que moi à 30 ans, j'aurais un prince charmant juste à moi, une grande maison et tout plein d'enfants...

Ado, à 30 ans je serais une femme de carrière, riche, sans mari, sans enfant, habitant un loft moderne et voyageant partout à travers le monde...

C'était ma dernière vision de la trentaine, ensuite les choses se sont mises en place, la vie s'est chargée de prendre en mains la gestion de mon avenir et je lui en serai éternellement reconnaissante!

Dans 7 jours, j'aurai 30 ans...

Dans 7 jours, je serai encore toute jeune, dans ma tête et dans mon coeur...

Dans 7 jours, je me réveillerai pour la 13e année de suite, aux côtés de mon prince charmant juste à moi...

Dans 7 jours, je prendrai mon café matinal dans ma grande maison, entourée de mon tout plein d'enfants...

Qui a dit que les rêves de petite fille ne se réalisaient pas?!

vendredi 26 juin 2009

Grands coeurs sur ptites pattes...

Les enfants, c'est bien connu, font leur ptits bonhomme de chemin et agissent quelques fois comme si nous n'étions pas là...

Nous font répéter...

Foutent le bordel...

Nous font re-répeter...

Refoutent le bordel...

Nous font sortir de nos gonds...

Nous font culpabiliser ensuite...

Des fois, nous donnent littéralement l'impression d'être de trop dans leurs vies, d'être ceux qui gâchent la fête...

Mais quand une puce de 7 ans s'inquiète pour son papa blessé, au point de tourner en rond dans la maison jusqu'à son retour de l'hôpital, prend le temps de lui écrire un petit mot juste pour lui témoigner ce qu'elle ressent et fond en larmes en lui lisant, même si ce n'est qu'une petite blessure bénigne, on se dit qu'on se trompe complètement...

Qu'on ne peut pas être plus dans le champ...

Qu'ils nous voient...

Que même si généralement ils n'ont pas vraiment conscience des aléas du quotidien, ils respirent avec nous... En même temps que nous...

Ont le ptit coeur qui bat au même rythme que nous...

Ont mal avec nous... Pour nous...

S'inquiètent pour nous...

Et se sentent bien impuissants, eux aussi...

Il y a un mot qui résume tout ça, un mot magique qui fait rire et pleurer, qui nous fait passer par toutes les émotions et toutes les couleurs de l'arc-en-ciel... Un petit mot de rien du tout qui a une bien grande portée et qui nous rappelle à quel point on est choyé d'être autant aimé juste là, au sein de son foyer...

Famille...

jeudi 25 juin 2009

St-Jean Baptiste (on n'a pu 20 ans!)

À défaut d'avoir souligné officiellement la St-Jean le 23, nous avons trouvé un lieu qui semblait avoir une programmation du tonnerre pour le 24 au soir!

Résultat partiel:

Hot-dogs (encore!)
Jeux gonflabes et mini-put pour les enfants
Bière, bière, bière (ouch!)
Soleil, soleil, soleil
Disco mobile
Groupe québécois qui en avait dedans, wouaaahhh!
Feux d'artifices
Feu de joie

Résultat complémentaire:

Fête et danse jusqu'à minuit, enfants compris
Plaisir à profusion
Étoiles dans les yeux
Parents de bonne humeur ;O)

Lot final:

Manque de sommeil
Lendemain de veille, i.e teint vert et mal de tête
Mais des souvenirs plein la tête!

Conclusion:

On n'a définitivement plus 20 ans, mais c'est l'fun en torpinouche de s'en rappeler une fois de temps en temps!

mercredi 24 juin 2009

Festivités!

Aaaah que l'été battait son plein hier, wow!

L'Homme et moi avons passé l'après-midi à siroter des drinks maison, les enfants jouaient dans l'eau, Boule de poils se prélassait à l'ombre... Dose massive de soleil pour nous, en bronzage quasi-intégral, hihihi!Vive les maisons isolées au fond des terres de campagnes! Ensuite, opération montage de tente! Et qui dit tente montée, dit enfants qui veulent y coucher!

Nous étions sensés aller fêter la St-Jean au village à partir de 18h, mais bon, comme j'habite vraiment un coin perdu, il n'y avait pas un chat malgré la programmation annoncée :O( Les bambinos étaient déçus, vite vite il fallait remonter le moral des troupes! Détour à l'épicerie, achat de pains hot-dogs, de jumbos saucisses (sacrilège pour les végés que nous sommes!), de guimauves et de chips puis direction feu de camp à la maison! Nous avons donc soupé au feu, sur le bord du lac, wow...

Et l'Homme a ensuite augmenté le feu avec les grands fistons pour en faire un vrai, digne de la St-Jean!

Les 4 grands Cocos se sont ensuite installés pour une nuit dans la tente et ont fait le party jusqu'à 22h, pendant que Coco E ronflait dans le lit (l'Homme aussi!) et que je terminais la soirée avec un bon livre...

C'est-y pas beau ça?!

La barre est haute pour aujourd'hui ;O) Mais bon, une minute à la fois, là, c'est l'heure de l'expresso allongé en plein soleil, mon livre à l'autre main...

lundi 22 juin 2009

Réaménagement

Quelques fois, il suffit de déplacer quelques meubles, modifier l'organisation spatiale d'une pièce pour redécouvrir un nouveau chez-soi! Bien, comme la météo est bipolaire et que mes projets de jardinage viennent de tomber à l'eau (sic!), je dois bien trouver autre chose pour agrémenter notre journée!

J'ai un problème de chambres ici, au début c'était rigolo, là ça devient sérieux!

J'ai une grande maison, un sous-sol + un rez-de-chaussée + l'étage, mais bazouelle, je manque de chambres! En fait j'en ai 4 et nous sommes 7... Bon, 6 si on prend en considération que je dors avec l'Homme... D'accord, 5 si on compte Coco E qui dort encore avec nous malgré ses 2 ans presque 1/2...

Reste que j'ai 4 grands, dispatchés dans 3 chambres à l'étage... Cocotte C a sa chambre à elle, car avec le toit mansardé, je ne peux entrer un second lit dans la pièce... Coco B a l'autre chambre, celle qu'il devrait normalement partager avec Coco E ou encore mieux Coco A, mais ce dernier refuse de partager le loyer de son cadet qui est définitivement trop bordélique... Cocotte D quant à elle, dort dans la petite chambre, celle qui devrait être être la chambre de Coco E, si ce dernier ne dormait pas avec nous... Si vous me suivez toujours, vous aurez remarqué que c'est Coco A le laissé pour compte: ne veut dormir avec Coco B qui fait des tsunamis de désordre; ne peut dormir avec Cocotte D qui a la toutite chambre; ne peut dormir avec Cocotte C qui a le toit mansardé... Oh il pourrait dormir au sous-sol, un lit queen l'y attend et même un divan-lit moins confo! Mais c'est qu'en bas, il y a aussi des souris la nuit... De fichues bestioles qui, si elles ne font pas peur, empêchent complètement toute possibilité de sommeil réparateur avec leurs sapristi de gratouillage ça et là!

Donc, il dort où le grand Coco? Présentement sur un mini-lit improvisé, dans la chambre de Cocotte C, là où un lit normal, même simple, n'entre pas à cause du... Oui vous y êtes, toit mansardé!

Mon coeur de mère pas si indigne que ça, fatigue à l'idée que mon fils soit traité comme de la visite pas vraiment importante, même la grande visite a droit à un lit tsé! Bon, avec les zamies du sous-sol, mais quand même ;O)

Bref, aujourd'hui on réaménage; il y a sûrement moyen de trouver une place confo, réelle pour mon grand, suffit que chacun y mette du sien et un peu d'eau dans son vin!

À l'attaque!

Maman solo

Pour la journée...!

Comme je n'arrive pas à gérer ma troupe aussi bien que l'Homme quand lui est papa solo, je dois donc prévoir mille et une astuces aujourd'hui pour occuper mes bambinos! Heureusement qu'il fait beau, je vais pouvoir avoir un ptit répit sans me sentir indigne de les enfermer dans le sous-sol, hihihi!

Aux grands maux les grands remèdes:

1. Opération Jardinage - suite

2. Tentative de montage de la tente sur le terrain - ayayaye! C'est pour moi une tâche typiquement masculine que je n'ai jamais jamais jamais osé tenter; je m'aventure sur un terrain plein de la testotérone habituelle de mon mâle et je sais, je suis convaincue que la masse informe qui s'élèvera devant la maison lors de son arrivée ce soir le fera pouffer de rire, mais bon, j'ai envie de faire une folle de moi et du même coup, de mettre à l'épreuve le courage familial des bambinos, lolll! Qui seront, ma foi, fous de joie et complètement sur le derrière si nous réussissons! Une belle nuit sous la tente, question de démarrer la saison de camping bien mollo chez nous...

3. Scrapbooking en famille... Je suis complètement nulle en création artistique, mais bon, à bas la dignité et lâcons-nous lousse!

Bref, une belle journée :O)

vendredi 19 juin 2009

Pas de mots...

Je suis en vacances... Jusqu'au 1er septembre...

Je n'ai pas de mots pour définir mon état d'esprit... Je sens que je suis à quelques pas d'atteindre le niveau de zénitude tant désiré :O)))

Je me sens pleine d'énergie aujourd'hui, je sauterais partout! J'ai l'humeur légère, me sens coquine, ai envie de rire, de danser, de m'amuser, de m'entraîner, d'aller jogger, bref, je suis libre...

J'ai recommencé le boulot en janvier et moins d'un mois après, je savais que les vacances n'avaient pas été assez longues et ressourçantes; j'ai dû passer à 2 poils du burn-out, misère... Les semaines qui ont suivies ont été ma foi, assez ardues, compliquées; je ne sais combien de fois j'ai failli tout saprer la bizzness là! J'ai d'ailleurs fait un post sur le sujet: Changement de cap ou péril en mer.

Mais là, avec tout tout tout l'été de congé; pas d'école aux enfants, pas d'Uni, pas de bizzness, je serai une nouvelle moi en septembre, hourra!

Sangria, bouquins, soleil; ça remonte une femme ça!

jeudi 18 juin 2009

Dur labeur

Je découvre depuis 3 jours les joies du jardinage...

En fait, mon corps, tous ses muscles, tous ses os, tous ses ligaments, tous ses cartillages découvrent les oh! joies du sarclage, du bêchage, du binage, de l'arrachage de mauvaises herbes, du «sécateurage», à genoux, debout, accroupie, presque couchée, maringouinée, mouche à chevreuilisée, littéralement bouffée, bronzée-brûlée, assoifée-déshydratée, zen et sereine...

Fin du billet.

mardi 16 juin 2009

Petite journée comme je les aime

Aujourd'hui, je, nous feelons pas mal mollos!

Une ptite brassée sur la corde à linge d'ici les 20 prochaines minutes... Le temps de bien me réveiller ;O)

Désherbage de mauvaises herbes dans mes allées de framboisiers et récolte des feuilles pour mes tisanes spéciales-femmes...

Un peu de popote pour le dîner...

Virée à la blibliothèque du village pour quelques emprunts, question de me prélasser au soleil en bouquinant...

Recherche d'un emplacement idéal pour le mini-jardin...

Classement et impression de photos, de 1- pour Coco A et son scrapbooking et de 2- pour faire le ménage dans tout ce bordel :O)

Non mais ça, c'est avoir la tête vide vide vide et profiter de la vie...

Ne pas y penser, ne pas y penser, ne pas y pense; ne pas penser à mon horaire d'Uni de septembre qui vient tout juste d'entrer et qui sera greffé à celui de l'Homme, à l'école à la maison des petits et à l'entrée du secondaire du grand...

Garder la tête vide et rester zen...

Restée scotchée à cette petite journée comme je les aime...

dimanche 14 juin 2009

Bonheurs d'occasions

En ce beau dimanche ensoleillé, Coco E est heureux!

Ses petits bonheurs d'aujourd'hui sont une belle leçon d'humilité pour nous, les grands qui l'entouront... Il y a tant d'étincelles dans ses yeux, tant de joie dans ce petit d'Homme de 2 ans 5 mois!

Ce qui lui a fait tant plaisir?

De la musique à tue-tête parce qu'il adore danser...

Bien installé dans la fenêtre, regarder papa tondre la pelouse avec le tracteur à gazon...

Faire un tour de tracteur à gazon avec papa!

Faire des muffins avec maman, i.e. fouetter les oeufs, mettre les cubes de pommes dans le bol, bien mélanger tous les ingrédients et goûter au mélange à la cuillère ;O) Le tout, debout sur son petit banc qui ne le quitte jamais! Il le déplace à la grandeur de la cuisine pour avoir juste la grandeur qu'il faut pour arriver les yeux au-dessus du comptoir ou de l'ilôt!

Et il n'est même pas midi... Encore plein de ptits bonheurs à l'horizon!

Ah qu'on est bien quand on est toutit!

samedi 13 juin 2009

THE privilège...

Avant je disais que c'était le cours normal des choses...

Ensuite, je racontais à tout le monde à quel point j'étais chanceuse...

Ce matin, j'ai réalisé que c'était beaucoup plus que ça; c'est un privilège, THE privilège tout simplement...

J'ai 5 enfants, dont les 3 petits n'ont que 2 ans 1/2, 6 et 7 ans et malgré cela, j'ai le grand bonheur de pouvoir me réveiller vers 7h30-8h le matin... Pas parce que l'Homme est un lève-tôt et gère les marmots, non non! Il ne se lève qu'à 9h celui-là, hihihi! Non, juste parce que j'en ai 4 qui dorment à l'étage et qui sont habitués depuis toujours à lire dans leur lit le matin jusqu'à ce qu'ils entendent du bruit au rez-de-chaussée et parce que le ptit dernier dort à mes côtés, se réveille pour une tétée vers 6h et se rendort collé-collé...

Ce matin, j'ai même pu flâner dans mon lit à lire mes vieux Coup de pouce empilés dans ma table de chevet, avec un mini-coco couché sur mon ventre, complètement de travers et qui ronflait presque, hihihi!

Voilà mon privilège... Précieux n'est-ce pas?

Et le plus beau dans tout ça, c'est que l'Homme et moi travaillons tous 2 de la maison et lorsque nous devons quitter pour quelques cours à l'Université, c'est toujours en après-midi parce qu'on a fait le choix qu'il en soit ainsi...

Ce privilège donc, nous l'avons à l'année!!!

Ça, ça fait parti de ce qu'on appelle: le bonheur à profusion ou l'art d'être privilégiée!

vendredi 12 juin 2009

Hip hip hourraaaa!!!

Avec un peu de rythme, des clapements de mains, des pompoms et une jupette (au genou quand même!):

Donnez-moi un F

Donnez-moi un I

Donnez-moi un N

Donnez-moi un I

Qu'est-ce que ça fait?

FINI

Qu'est-ce que ça fait?

FINI

Voilà, c'est dit! J'ai officiellement terminé hier soir l'école à la maison des enfants :O)))

Sauts de joie!!!

Ne reste qu'à attendre l'appel de la commission scolaire pour aller présenter tout ça, quelque part dans les prochaines semaines...

Je suis légère de matin, les enfants sont heureux, l'Homme est ravie de retrouver sa douce moitié! Prochaine étape, vacances au boulot, reste 5 jours allégés et je punch out jusqu'au 1er septembre :O)))

jeudi 11 juin 2009

Envie de popoter signifie...

...commence à relaxer!!! :O))))

Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas amusée en cuisine, manque de temps j'imagine :O(((

Mais là j'ai eu envie d'expérimenter de nouvelles recettes, miammm!

Ce midi, j'ai fait des grains au gingembre (j'ai choisi le millet, que je ne connaissais pas du tout!); les enfants se sont régalés et ça m'a donné des ailes, lolll!

Nouilles aux oeufs pour souper, avec sauce tomate, saucisses végés et fromage de chèvre... Hmmmm... Et j'ai 2 supers pains aux bananes, faits à base de kamut et d'orge dans le four, qui sentent bons et n'attendent plus qu'à être dégustés :O)))

Aujourd'hui, j'ai choisi de cuisiner; je ne me suis pas entraînée, je n'ai pas travaillé, ne reste plus que 2 enfants à finaliser l'école alors c'est relax, bref j'ai établi mes priorités! J'ai pris le TEMPS!

Quelques jours de boulot encore et j'aurai tout cette liberté pour moi jusqu'en septembre, wouaaahh!

Panne au gym ou Le Secret réinventé

Ayayaye!

Bientôt 2 semaines que j'ai abandonné temporairement les poids... Et le jogging... Et le cardio... Et la bouffe optimale... Honte à moi! Je me suis permis quelques écarts, je suis fatiguée, j'ai la tête pleine de trucs et bon, il ne reste pas beaucoup de place pour l'entraînement; bouhouhou :O(((

Je ne fais que remettre, remettre, remettre, au secours!

J'imagine que j'avais besoin d'un ptit break après ce 2 mois intensif. Même avec toute la meilleure volonté du monde, je m'aperçois (bon, je le savais avant quand même un peu, lolll!) qu'il est difficile de jongler temps pour eux, temps avec lui et temps pour moi... Pourtant, je sais pertinnement que ce dernier point sert à faire l'équilibre avec le reste et là, la mme n'est pas équilibrée du tout, lolll!

Définitivement, je ne sais pas ce qu'ils attendent pour créer les journées de 30h!

Et vous, comment vous faites pour être «équilibrée»? Est-ce qu'il y a un secret que je n'ai pas encore découvert? J'écris ça et je pense au film «Le Secret» qui a été un si grand succès alors que moi il ne me rejoignait pas pantoute! Toutefois, je suis certaine que si on rassemblait un groupe de femmes, mères au sein de petites ou grandes familles et qu'on leur demandait de partager le secret de leur «succès» (parce qu'il faudrait ausi redéfinir la notion de succès!), on ferait tout un tabac!

Alors, à quand la méga-production hollywoodienne?!

Hop mama, définitivement en quête de zénitude ce matin!

mercredi 10 juin 2009

Vacances estivales tome I

Bon, après quelques larmes suite à l'annulation forcée de nos 5 semaines de camping dans la province voisine et son océan si apaisant, il fallait prendre sur soi et planifier un été «à domicile» ou du moins, pas trop loin!

Voilà que le tome I est booké; 4 jours de camping dans le bas du fleuve, sur le bord du Lac Long :O) On avait découvert l'endroit il y a 2 ans et on y avait passé un bon moment alors pourquoi pas! De plus, nous serons tout près de Mamie, qui sera ravie de passer du temps avec ses arrières-petits enfants! Et des Grands-parents aussi, qui passent une partie de leurs vacances près de Mamie et où Tantine et sa famille ont acheté un chalet, qui recevra Grands -parents...

Bon ok, finalement on va psser un moment dans le village qui m'a vu grandir ;O) La famille s'y rassemble chaque année, mais moi, antosociale que je suis, préfère faire mon bout de chemin de côté! Mais là, cette année, j'ai envie d'être avec mon monde...

Serait-ce la trentaine? je lui mets tout sur le dos ces temps-ci, lolll!

Vacances estivales tome II à venir...

Découverte et recyclage version fille!

Ça y'est! Je ne donne plus mes vieux vêtements, mais je les recycle!

J'ai fait une vraie découverte de filles, à partir d'un super lien pris chez M comme maman:

www.instructables.com

Plus une douzaine et même plus de petits vidéos express à droite de l'écran...

Vite vite, amenez-moi des ciseaux, des aiguilles et une craie blanche! Bon, n'oublions pas la lipo et l'augmentation mammaire, mais au final l'effet devrait être pas pire!

Sérieusement, moi qui ai des envies de couture mais qui ne sait contrôler une machine à coudre, ces petits vidéos simplets me donne vraiment, mais vraiment envie d'user d'imagination à mon tour!

Après tout, il n'y a pas si longtemps (râclement de gorge!), j'ai transformé des vieilles jeans en sacoche branchée ;O) Ça ne vous dit rien? Quelque part fin 80-début 90? Hihihi!

Hop mama full recycled fashion!

Si bonne est la vie de famille nombreuse...

Quand si gentils sont les enfants...

Je suis là à pianoter sur mon portable, la musique à tue-tête, pendant que les enfants s'occupent de ramasser les restes du souper... Avec le sourire en prime!!!

Coco A a fait des crêpes pour toute la ribambelle;

Coco B prend sa tâche de plonge avec sérieux;

Cocotte C est en mode essuyage;

Cocotte D nettoie la table;

Coco E lui... Je ne sais pas où est Coco E, lolll! Mais bon, ça ne saurait tarder! Tiens le voilà ;O)

J'ai un coffee man qui m'a gentiment offert un café (Coco A) et l'Homme relaxe...

Wouaaahhh! On dira ce qu'on voudra, plein de bras dans la maison et des bambinos qui grandissent, ça peut donner un fichu coup de mains en matière d'allègement des tâches!

Le syndrome de la corde à linge

Depuis que la température est plus clémente (râclement de gorge!), j'essaie de me réconcilier avec ma corde à linge... J'aime beaucoup le billet de Joa sur le sujet, j'ai vraiment l'impression de lire mes propres péripéties!

Bref, voilà plusieurs jours que je me lève le matin et que je soupire de découragement devant ce temps gris et pire encore, devant toute cette pluie qui ne cesse de faire pousser mon gazon...

Je veux étendre moi!!!

Parce que ça sent bon (d'ailleurs, j'ai finalement compris à mes dépens que les jours d'épandage de fumier des champs environnants ne sont pas des journées idéales pour suspendre le linge, beurk!), parce que ça sèche plus rapidement qu'avec la sécheuse, parce que c'est gratuit et parce que ça me fait du bien, hihihi! J'ai toujours trouvé ça zen de prendre quelques minutes au grand air pour effectuer cette tâche... Utiliser la sécheuse, y'a rien de relaxant là-dedans et étendre au sous-sol à travers les jouets parce que la température est misérable non plus!

Bref, l'art de trouver du plaisir et de la sérénité dans les plus petites tâches de la maisonnée!

C'est ça être une maman zen, non?!

Prochaine étape, apprécier le lavage de la vaisselle et le nettoyage de la toilette ;O)

lundi 8 juin 2009

Mots de tête et mal de chiffres

Grosse journée pour mon coco aujourd'hui; et je ne parle pas d'un de mes bambinos, mais plutôt de ce qui me fait raisonner, réfléchir, m'inquiéter, etc! Ce que je voudrais bien oublier quelques fois, ce qui me ramène toujours dans le rationnel même quand j'essaie de faire prendre le dessus à mes trippes! Ma tête quoi!

Au lever ce matin, réponse à 12 000 courriels, prise des messages téléphoniques et correction de 6 étudiantes soit près d'une cinquantaine de pages de notes...

Ensuite, école à la maison avec les enfants, ce qui implique 4 niveaux d'enseignement différents, 5 matières, une tonne d'explications, de répétitions d'explications, de corrections et un peu de discipline! ;O)

Après-midi à la banque et à l'épicerie; paiements de comptes, calcul de budget, lectures d'étiquettes pour trouver le plus d'aliments sains avec le moins de gras, de sucre, de sel; comparaison de marques de prix, de quantité...

Retour à la maison, prise des courriels, prise des messages sur le répondeurs, retour d'appels, prise d'inscriptions, prise de paiements, relevés de paies...

Suite de l'école à la maison, re-explications, re-répétitions, re-corrections, re-discipline!

Et au final, cassage de tête optimal sur des impôts plus qu'en retard, impliquant calcul de données, compréhension et incompréhension des codes, lignes de codes, remplissage d'annexes...

Prochaine étape? Encore des mots et des chiffres, mais beaucoup plus intéressants!

1 bambin de 2 ans et 4 mois et 4 jours se prépare pour un dodo d'environ 10h
1 fillette de 6 ans 1 mois 2 semaines ainsi que sa soeur de 8 ans - 2 mois se préparent pour le dodo
1 fiston de 10 ans - 4 mois s'en va prendre une douche de 15 minutes suivie d'une lecture au lit de 20 minutes
1 aîné de 12 ans + 2 semaines termine ses travaux et fait 1h de lecture dans son lit
1 papa relaxe devant la télé en écoutant 1 film et 1 maman va se faire 1 ou 2 ou 3 verres question d'optimiser sa journée!

;O)