mercredi 2 septembre 2009

Éthique et culture religieuse au secondaire

Suite au billet de Véro (La place de la religion), j'ai effectué une petite recherche afin de découvrir ce fameux programme qui sera suivi par mon Ado à partir de cette année... Voici ce que ça donne:

----------

Éthique

Votre enfant apprend à :

  • réfléchir avec rigueur sur des aspects de certaines réalités sociales et sur des sujets tels que la justice, le bonheur, les lois et les règlements;
  • se poser des questions telles que : Quelle valeur devrait guider les gens dans leurs relations en société? Qu'est-ce qui caractérise un comportement acceptable et un comportement inacceptable? Comment peut-on reconnaître ces comportements?

Ainsi, il lui est de plus en plus facile de rassembler ses idées et de les exprimer avec respect et conviction.

Culture religieuse

Votre enfant apprend progressivement à :

  • connaître la place importante du catholicisme et du protestantisme dans l'héritage religieux du Québec;
  • découvrir la contribution du judaïsme et des spiritualités des peuples autochtones à cet héritage religieux;
  • connaître des éléments d'autres traditions religieuses apparues récemment dans la société québécoise.
Au premier cycle du secondaire, la compétence «Manifester une compréhension du phénomène religieux» se développe à partir de situations complexes et plus ou moins familières. Les élèves approfondissent leur compréhension du phénomène religieux en s'intéressant au patrimoine religieux québécois, aux éléments fondamentaux des traditions religieuses et à différentes représentations du divin et des êtres mythiques et surnaturels.

Source: MELS Québec

----------
Bon, me voilà rassurée! Ça devrait bien aller... Reste à voir de quelle façon ce sera appliqué en classe!

J'ai toujours inscrit mes enfants à l'option Enseignement moral, 4 sur 5 sont baptisés (pression sociale dont on s'est libéré au 5e) et on ne s'est pas marié à l'Église (ni au palais de justice, nous avons fait appel à une célébrante)... La religion étant quelque chose de très personnel, nous avons opté pour une plus grande ouverture d'esprit, une plus ouverture sur le monde; j'aurais été bien déçue, découragée, voire choquée si dès que je remets un enfant entre les mains des institutions (lire au secondaire), on pile par-dessus tout ça et on impose la religion alors qu'on n'a plus cette possibilité de choisir une seconde option...

M'enfin, qui vivra verra...

4 commentaires:

Grande Dame a dit…

Mon homme enseigne ce cours en secondaire 1 et je ne doute aucunement de la marchandise qui sera livrée.

Faut dire que c'est lui ça, de trouver des moyens de construire des cours hyper intéressants, de concevoir du matériel original, de susciter des discussions, d'intégrer du multimédia, de proposer une approche qui donne le goût d'embarquer.

C'est un bon prof, mon amoureux, il a le don de rendre tout ce qui sort de sa bouche intéressant, de donner envie d'en apprendre toujours plus. :o)

Véro a dit…

j'espère que c'est vraiment comme ça... :-)

Hop mama a dit…

Tu me donnes de l'espoir Grande Dame ;O)

J'ai pu feuilleter le manuel scolaire de la matière (fiston devait le recouvrir) et franchement, c'est vraiment super intéressant! J'espère que la prof sera bonne ;O)

Guillaume Lamy a dit…

Écoutez une entrevue radio avec Mathieu Bock-Côté et Joëlle Quérin dans laquelle ils dénoncent ce qui ne va pas avec le nouveau cours d'Éthique et culture religieuse au Québec.


ici pour l'entrevue


Bonne journée